Les ingrédients de la bière.

On va commencer par la base ! 

De quoi est composé la bière ? 

La bière est composée principalement de 4 ingrédients : 

  • L’eau 
  • Le malt 
  • Le houblon 
  • La levure

 

Ces quatre ingrédients représentent la base de quasiment toutes les bières du monde. 

Détaillons-les un peu : 

 

Le malt : 

Je pense que tout le monde a déjà entendu parler du malt. Avant de me pencher sur la composition de la bière je connaissais le malt grâce au whisky (single malt, blend malt) et je pensais que le malt était simplement une céréale qui poussait comme ça et qu’on récoltait pour faire de l’alcool. 

Que nenni ! 

Enfaite, on ne devrait pas parler de malt, mais plutôt de malt d’orge. Car le malt en lui-même n’est qu’un état d’une céréale qui est passée par l’étape du maltage. 

Alors qu’est-ce que le maltage ? Pour faire très simple le maltage consiste à cuire à haute température une céréale quand celle-ci a commencer à germer. Cette étape est importante car elle permet de libérer des enzymes qui permettront de découper les différents sucres complexes en sucres fermentescibles qui seront eux-même transformer en alcool. Donc potentiellement n’importe quelle céréale peut être du malt. Si on choisit l’orge c’est qu’elle possède une coque qui permet de rendre l’étape de maltage plus facile et de mieux conserver les enzymes. 

Le malt c’est-ce qui donne la couleur à la bière. Selon la température et le temps de cuisson on obtient un malt plus ou moins foncé. Il suffit ensuite de mixer les différents malts colorés pour obtenir la couleur désirée. 

 

Malt bière
CC John Aston

Une bonne pelletée de malt ! Que c’est jolie ! 

 

Le houblon : 

Le houblon c’est un peu comme l’emblème de la bière surtout en ce moment ou les étiquettes nous balancent en pleine face les différents houblons utilisés pour le brassage. On se retrouve alors ensevelis sous des noms comme Cascade, citrus, East Kent Golding, Fugus… 

Mais le houblon c’est quoi ? 

Le houblon est une plante grimpante qui peut mesurer plus de 8 mètres de haut ! Dans le brassage on utilise principalement le cône produit par la plante. Celui-ci contient des acides et huiles essentiels qui permettront de donner arôme et amertume à la bière. Ce qui est bien avec le houblon c’est qu’il en existe des tas ! Et chaque houblon a ses particularités. Certain donneront plus d’amertume d’autres apporteront des saveurs d’agrumes ou d’épices à la bière. Le deuxième effet kisscool du houblon c’est qu’il aide à la conservation de la bière et ça c’est cool. 

Houblons bière
CC Al                                                                                   CC Eryn Hume

A gauche de jolis cônes de houblon. A droite de jolis cônes de houblon après les avoir séchés et bien compressés pour en faire des pellets pour le brassage! 

 

Quand on connait le goût de différent houblons l’affichage de ceux utilisé pour le brassage prend tout son intérêt. On peut alors savoir a quel goût s’attendre, être surpris par des mélanges qu’on ne connait pas, s’amuser a essayer de retrouver les goût des différents houblons pour entrainer son palais… 

Bref le houblon est un ingrédient incontournable. En savoir plus sur lui et savoir les différencier est, à mon avis, un gros plus pour apprécier pleinement une bière. 

 

La levure : 

La levure de bière c’est bon pour les cheveux ! Enfin il parait. Bon, il faut bien avouer que la levure en général on la connait surtout pour faire des gâteaux ou à la limite du pain. Concrètement quand on achète de la levure de bière elle se présente en petit sachet (comme pour les gâteaux) mais une fois utilisée elle ressemble plus à la levure boulangère (pâteuse). 

 

Alors, la levure qu’est-ce que c’est ? 

La levure c’est de gentille bactéries toutes mignonnes qui vont transformer le sucre en alcool et en gaz. Si votre bière est gazeuse et alcoolisée c’est grâce à ces merveilleuses petites créatures ! Ah oui j’ai oublié de préciser il existe plusieurs types de levures qui seront en général plus utilisées pour tel ou tel type de bière. Par exemple on n’utilisera pas la même levure si on veut une bière d’abbaye belge ou une pale Ale anglaise. De même certaines levures sont dites sauvages et sont utilisées pour faire des bières comme les lambics ou les gueuzes. C’est pour ça que nombre de brasseries on leur propre levure et les choient pour avoir une bière bien à eux.

 Depot levure bière

Cette bière est artisanale. Il peut y avoir un léger dépôt au fond de la bouteille. Ceci est un gage de qualité.

Nous voici devant une bière hautement qualitative ! 

 

L’eau : 

L’eau… Que dire dessus… bah c’est de l’eau quoi. Si on en utilisait pas pour la bière on aurait juste des céréales cuitent… Voilà voilà ! 

Eau bière
CC Bridget Stephens

De l’eau ! Wahouuu ! 

Bon pour dire la vérité. L’eau utilisée pour brasser la bière n’est pas juste là pour qu’on puisse boire quelque chose en sortie. Non non non ! La composition de l’eau utilisé va jouer un rôle dans l’aspect, le goût et la mousse de la bière. C’est notamment pour cette raison que les bières ne sont pas toutes les mêmes dans le monde. En effet les brasseurs avaient pour habitude d’utiliser l’eau des cours d’eau environnant. Ce qui donnait une eau plus ou moins dure et chargée en minéraux en fonction des endroits. Par exemple Pilsen la ville où est née la Pils à une eau très douce ce qui permet de brasser des blondes légères. A l’inverse Dublin, où on brasse la Guinness, à une eau beaucoup plus dure qui permet de brasser des bières sombres comme les stouts irlandaises. 

 

J’espère qu’avec vous en savez maintenant un peu plus sur la composition de la bière et que vous aurez envie d’aller plus loin ! 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *